Chap 7 : Une nouvelle société

I - Croissance de la population et urbanisation

1) Croissance de la population

Au XIXe siècle, la population européenne double grâce à un meilleur niveau de vie, grâce à la santé qui s'améliore (Pasteur : vaccin contre la rage, 1885) et surtout à une meilleure hygiène.

La transition (= le passage) démographique se fait au XIXe siècle en Europe.

2) Accroissement de l'urbanisation

L'accroissement urbain est dû aux régions industrielles et aux ports. L'exode rural marque la croissance des villes.

Les villes ont aussi des banlieues insalubres et misérables. Il y a de grands travaux d'urbanisation.

II - Les nouvelles classes sociales

1) La bourgeoisie

Banquiers, négociants, armateurs composent la bourgeoisie d'affaires. A côté d'eux, le groupe le plus dynamique est celui des industriels.

Profondément attaché à la liberté économique, le bourgeois est convaincu qu'il lui appartient de commander et d'encadrer, en laissant aux classes populaires les tâches manuelles.

2) Le monde ouvrier

Leurs conditions de vie sont pénibles : salaires trop faibles, les loyers sont trop élevés et les logements insalubres.

Leurs conditions de travail : des journées souvent de 12 ou 13 heures, avec des règlements sévères, et des enfants qui travaillent dès 7 ans.

III - Des idées nouvelles

Au milieu du XIXe siècle, les ouvriers s'organisent pour se défendre :

Des philosophes, Marx et Engels, s'indignent de l'inégalité sociale et pensent la résoudre par une révolution qui donnerait les moyens de production à l'Etat.

Des partis politiques socialistes se développent dans toute l'Europe. En France, Jean Jaurès crée la SFIO, la Section Française de l'Internationale Ouvrière.